Imperial Cleaning

Pour info :

Well, quand ce n'est pas le courtier qui détourne l'argent, ce sont les assureurs eux mêmes qui jouent ces sommes à Wall Street En arrondissant, les cheminots sont , les conducteurs 16 et les conducteurs de TGV

Publication de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel


Cette nouvelle est très mal reçue par sa famille qui dit ne plus le comprendre et vivre un véritable enfer. Leur enfant ne serait plus jamais le même. Il pense même être un chien et en adopte le comportement. Il marche à quatre pattes, aboie et renifle les serrures. Il y séjournera 18 fois durant sa vie. En , Miloud fait de très fréquents allers-retours entre notre monde et la Cité des Téléportés mais maîtrise assez mal les retours dans notre réalité partagée, le Délirium se fait intense.

Les détenus y vivaient avec les rats, entassés à six dans des cellules destinées à deux personnes. Ils vivent au milieu des détritus, les plus faibles à la merci des plus forts, les Elus à la merci des plus faibles.

Leur déconnexion de la réalité et la distance prise avec leur corps les rend plus que vulnérables. Heureusement, ce lieu de privation de liberté, cette honte de notre passé a depuis longtemps été submergé par la montée des eaux. Un des rares effets bénéfiques du réchauffement climatique…. Courant , il part avec sa mère voir sa famille au Maroc. A son retour en France en , sa famille décrit des comportements étranges.

Etre accompagné par des Chemises Bleues était socialement plus acceptable. Aux alentours de trente ans, afin de prendre son indépendance, et pour pouvoir se rendre plus facilement à la Cité des Téléportés, Miloud décide de quitter le domicile familial et de vivre seul dans son appartement.

Il vit tant bien que mal, seul, dans son appartement. Miloud fait toujours de fréquents allers-retours entre Schizophrenia et la Terre, le Centre de Réhabilitation et son appartement. Les années suivantes sont marquées par ses va-et-vient entre ces deux mondes. Toute sa vie, Miloud restera très discret quant à la nature de leur relation. Il invente la fusion rotative, une nouvelle technologie. Grâce à ses connaissances en électricité, Miloud parvient à stabiliser la liaison entre Schizophrenia et notre Terre.

Voilà, notre émission touche à sa fin. Chacune de ces institutions viendra raconter son quotidien auprès de patients nécessitant de longs et difficiles accompagnements. Observatoire français des drogues et des toxicomanies, Toutes les belles idées sont des idées folles! Aller au contenu Accueil Ancien site À propos de Contact. Revenons à nos moutons. A vous la Terre, à vous les studios!!! Préférant anticiper les débats qui s'annoncent -les auditions sont bouclées- et se méfiant de la torpeur estivale, la Plate-forme de concertation des professions de santé mentale tient d'ores et déjà à rappeler les enjeux dans ce dossier sensible.

Elle plaide donc pour que cette proposition serve de base de travail et appelle le ministre de la Santé publique, Rudy Demotte, à prévoir des dispositions législatives qui tiennent compte des principes énoncés dans ce texte comme la création d'un Conseil national de la santé mentale.

En d'autres termes, ce seraient les médecins -un psychiatre, par exemple- qui leur enverraient leurs patients. Elle empêcherait des éminents psychothérapeutes de poursuivre leur boulot alors qu'ils disposent parfois d'une grande expérience. Mes nouvelles 15 juin Hao Fengjun est un ancien policier au bureau de la Sécurité publique de Chine. Il affirme que plus de espions surveillent les activités de membres du mouvement à Toronto, Vancouver et dans plusieurs autres grandes villes canadiennes.

Il soutient que les autorités chinoises font une campagne d'intimidation et surveillent les lignes téléphoniques des membres du mouvement spirituel. L'homme de 32 ans a offert aux autorités canadiennes de raconter ce qu'il sait, mais il affirme ne pas avoir été contacté. Planète 13 juin Face au comportement enfantin de son ex-mari Tom Cruise, Nicole Kidman reste très sceptique,.

Elle sourit quand un journaliste lui demande son opinion au sujet des amours de Tom et Katie Holmes. Il a même dépassé Britney dans la course aux pages couvertures. Nicole sourit tristement quand elle constate que Katie est sur le point de se convertir à la Scientologie et que Tom fait son éducation en la matière. L'acteur Tom Cruise semble avoir pris goût aux rencontres avec les représentants politiques français. Lui qui irrite ses collègues américains par son prosélytisme scientologue, joue de son image d'icône " people " , pour sillonner le pays.

Ces visites que lui accordent des élus ignorants du phénomène sectaire, peu exigeants ou faussement naïfs, servent de supports publicitaires à l'organisation de la scientologie dont il se réclame. Tout est bon pour faire parler de soi à bon compte!

Le maire de Marseille prévoit de recevoir, le 17 juin, l'acteur américain, devenu le véritable représentant de commerce de la scientologie. C'est l'occasion de rappeler une toute récente circulaire du Premier Ministre datée du 27 mai dernier qui recommande opportunément "l'utilisation de faisceaux de critères" pour repérer les groupes sectaires. Au nombre des 10 critères auxquels cette circulaire fait référence, figure celui soulignant "les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics".

Dans une lettre ouverte adressée au sénateur-maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin, l'ADFI-Provence se dit "totalement scandalisée par le projet d'accueil de Tom Cruise" et dénonce "ce qui représente un mépris pour toutes les victimes -et elles sont nombreuses- de la Scientologie".

Tom Cruise doit effectuer une courte visite vendredi à la mairie de Marseille où il recevra la médaille de citoyen d'honneur de la Ville des mains du maire, avant d'apparaître brièvement sur le lieu de la projection au palais du Pharo et de s'éclipser. Ou bien vous êtes d'accord pour lui apporter la légitimité qu'elle recherche" , écrit l'ADFI dans sa lettre ouverte à M. Gaudin, rappelant qu'un rapport parlementaire de sur les sectes met en garde contre leurs tentatives d'infiltration des pouvoirs publics.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de la Ville de Marseille a indiqué que la visite de Tom Cruise se situait dans un cadre "purement artistique" et qu'elle ne pouvait "en aucun cas être récupérée à d'autres fins, notamment pour la Scientologie". Scranton - La Congrégation vaticane pour le clergé a confirmé la décision de l'évêque de Scranton, dans l'Etat de Pennsylvanie, de supprimer la Société de Saint-Jean.

Il s'agit d'une petite organisation de jeunes prêtres traditionalistes en proie à des difficultés financières et des allégations d'abus sexuels contre un mineur commis par deux de ses membres fondateurs. Martino, évêque de Scranton, relève que le décret du Vatican, daté du 3 mai, rejette le recours de la Société de Saint-Jean contre sa décision de supprimer ce regroupement de prêtres traditionalistes, qui avaient quitté les rangs de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X de Mgr Marcel Lefevbre.

Dans le journal diocésain de Scranton, "The Catholic Light" , on peut lire que l'évêque diocésain a ordonné que les membres de la société dissoute n'aient pas le droit de célébrer l'eucharistie dans la résidence privée qu'ils habitent maintenant. Il leur est également interdit de récolter des fonds et ils sont sommés de faire clairement savoir sur leur site internet - www. Le 15 juin, le site décrivait encore la société comme "travaillant sous le leadership du pape et des évêques de l'Eglise" , sans faire référence à sa suppression, relève l'agence de presse catholique américaine CNS.

La "Society of St. John" est une organisation de prêtres supprimée en novembre dernier par l'évêque de Scranton, Mgr Joseph F. Le groupe intégriste a vendu sa propriété de Shohola, dans le Comté de Pike County, achetée en C'est la difficulté de la Société de faire face à ses obligations en tant qu'entité ecclésiale, ses errements financiers et les allégations d'abus sexuels sur mineurs visant deux de ses membres fondateurs qui ont amené l'évêque de Scranton à prendre cette grave décision, désormais confirmée par le Vatican.

Au départ, le diocèse dirigé alors par Mgr James C. Timlin, garantissait le prêt d'un montant de 2,, dollars qu'avait obtenu la Société, mais désormais remboursé par la vente de la propriété. L'accord porte sur une somme de , dollars. Le jeune homme a accusé les deux prêtres de la Société d'avoir commis contre lui des abus sexuels. C'est en raison des plaintes sérieuses du jeune homme et à la lumière des témoins qui l'appuient que le diocèse a décidé de participer au règlement de cette pénible affaire, qui permettra d'aider la victime et sa famille dans le processus de guérison.

Les membres fondateurs de la Société sont arrivés dans le diocèse de Scranton à la fin octobre Il y avait alors quatre prêtres, deux diacres, et un séminariste. Ils seront bientôt rejoints par deux personnes supplémentaires, un prêtre et un séminariste. Ils étaient auparavant tous membres de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X, et avaient pour objectif de restaurer une société chrétienne. John" se targue d'une "alliance spirituelle" avec l'Abbaye bénédictine de Fontgombault, en France.

PARIS - Les évêques de France se sont prononcés contre un changement de la loi de sur la séparation des Eglises et de l'Etat, dans une déclaration publiée jeudi, à l'issue de leur assemblée plénière réunie de lundi à mercredi à Chevilly-Larue Val-de-Marne. Libération , 17 juin par Pascal Riche. Entre et adolescents, de sexe masculin, ont été arrachés à leur famille et à leur communauté, une secte dissidente de l'Eglise mormone, basée dans deux petites villes jumelles, Colorado City Arizona et à Hildale Utah.

Certains ont fui, mais la plupart ont été bannis. On leur a dit qu'ils étaient des délinquants parce qu'ils avaient écouté de la musique rock, vu un film interdit, porté des chemises à manches courtes, dragué des filles En réalité, il s'agit surtout pour la secte de dégonfler le stock de mâles, pour permettre la perpétuation de la polygamie. Forte de plusieurs milliers de membres, la Fundamentalist Church of Jesus Christ of Latter-Day Saints est née en d'une scission avec l'Eglise mormone, qui venait de rejeter la polygamie 1.

La FLDS continue de croire que, pour espérer accéder au plus haut niveau du paradis, un homme doit avoir au moins trois femmes. Or ce n'est possible qu'en excluant des mâles, simple arithmétique.

Certains de ces adolescents ont été abandonnés comme des chiens, sur le bord des routes d'Arizona ou d'Utah. La semaine dernière, les autorités judiciaires ont décidé de réagir. Les actifs de la secte ont été gelés par un juge de l'Utah et un mandat d'arrêt a été établi vendredi par la justice d'Arizona contre le gourou Warren Jeffs.

Il est officiellement accusé d'avoir marié un homme de 28 ans, déjà marié, avec une mineure de 16 ans. C'est la première fois qu'il fait l'objet de poursuites pénales. Dans une autre plainte, enfin, son neveu, Brent Jeffs, l'accuse d'abus sexuels.

Warren Jeffs est maintenant en cavale. La police le soupçonne de se cacher au Texas. L'argent vient d'entreprises du bâtiment, l'Eglise étant propriétaire de tous les logements des fidèles. C'est comme s'ils atterrissaient sur une autre planète.

Il faut tout leur réapprendre: Lorsqu'ils sortent, c'est comme s'ils régressaient, comme s'ils n'avaient plus que 7 ou 8 ans. Comment voulez-vous qu'ils survivent s'ils ont 7 ans dans un corps de 20 ans? C'est très difficile pour eux, c'est aussi très difficile pour ceux qui les aident. La plupart des garçons n'ont qu'une chose en tête, retrouver leur famille, qui, sous la pression, les renie.

Après son expulsion, il a tenté de lui apporter un cadeau pour la fête des Mères, mais elle l'a repoussé. Les autorités, pendant ce temps, marchent sur des oeufs.

Elles se souviennent du drame de Waco, lorsqu'en une centaine de fidèles de la secte des Davidiens s'étaient retranchés pour protéger leur gourou et avaient péri pour la plupart dans les flammes, après un assaut du FBI. Selon les enquêteurs, Warren Jeffs est capable de tout. Agé de 49 ans, marié à des dizaines de femmes et père de dizaines d'enfants, il a hérité en de la direction de la secte à la mort de son père, Rulon Jeffs.

Il la dirige en autocrate, n'hésitant pas à menacer les familles qui s'éloignent du dogme. On le soupçonne de s'être retranché dans un ranch acheté l'an dernier par la secte, près d'Eldorado, au Texas. Jeffs y a fait construire plusieurs immeubles et un temple. Mais, prudente, la police texane n'a pas l'intention d'organiser un raid: Libération , 18 juin par Gilles Wallon. A Paris, l'acteur scientologue a évoqué leur rencontre de l'été dernier. Tom Cruise et Nicolas Sarkozy ont beau être "amis" , ils ont leurs sujets de discorde.

Dans une conférence de presse vendredi matin à Paris, l'acteur, membre actif de l'Eglise de scientologie depuis plus de vingt ans, a contredit le ministre de l'Intérieur sur leur rencontre du 30 août.

Cette simple phrase remet en question le discours officiel sur l'objet de cette visite, rebattu depuis par l'entourage de Sarkozy: Le sujet était d'autant plus sensible que Nicolas Sarkozy avait été en charge des cultes, en tant qu'ancien ministre de l'Intérieur. Pour celle-ci, le premier passage à l'Intérieur de Nicolas Sarkozy s'était distingué par une baisse de la surveillance des actions de l'Eglise de scientologie, allant même jusqu'à la mise à l'écart d'un policier chargé du dossier.

Une accusation que l'entourage du ministre a toujours formellement démentie. Dans son périple français, l'acteur doit se rendre à Marseille, où il devrait recevoir la médaille de citoyen d'honneur de la ville des mains du maire Jean-Claude Gaudin UMP.

Un hommage qui met en fureur l'Unadfi, mettant en garde les hommes politiques contre "l'infiltration" des pouvoirs publics par des groupes sectaires. METZ - Un homme de 45 ans, qui avait fondé une petite communauté aux pratiques sectaires à Algrange Moselle , a été mis en examen et écroué samedi soir pour "extorsion de fonds et séquestration de moins de sept jours" , révèle dimanche le Républicain lorrain.

Trois autres personnes, dont le fils du gourou présumé, ont également été mises en examen pour ces mêmes motifs ou pour complicité par un juge d'instruction de Thionville Moselle et placées sous contrôle judiciaire, écrit le quotidien. Les quatre personnes avaient été interpellées jeudi par la police qui a "pris d'assaut" la vaste maison où s'était installée depuis deux ans cette communauté, baptisée "Minh Vacma" et prônant un mélange d'arts martiaux et de philosophie orientale. Une quinzaine d'adeptes, venant pour la plupart du Grand Est de la France et du Luxembourg, vivaient dans cette maison où le gourou, originaire de Nancy et par ailleurs passionné par les OVNI, faisait régner une discipline de fer.

Des punitions heures de ménage supplémentaires, épreuves sportives harassantes, coups étaient imposées aux adeptes récalcitrants qui pouvaient toutefois racheter leurs fautes moyennant une somme d'argent. L'une d'entre elles, une femme d'Orléans, ne pouvant rembourser ses "dettes" et qui voulait quitter la communauté, a été "retenue contre son gré avant d'être finalement libérée" en début d'année et de porter plainte, explique le Républicain lorrain.

Lors de son intervention jeudi, la police a "libéré" un jeune homme de 21 ans enfermé dans sa chambre et qui portait des traces de blessure. Plus gênant encore, Jean-Claude GAUDIN fait un pied de nez aux victimes et à leurs familles alors que plusieurs condamnations sont venues sanctionner les agissements de la scientologie en France.

Coup de projecteur sur les méthodes auxquelles les sectes ont recours afin de séduire, influencer, convaincre et asservir. Pour obtenir sans contraintes manifestes une adhésion et une participation active des sujets, le groupe sectaire utilise des artifices.

Ainsi, comme vitrines très alléchantes, seront proposés des programmes de développement personnel, des activités humanitaires, culturelles etc. Dans le but d'exercer en place une emprise psychologique sur quelqu'un, la secte propose une initiation progressive obligeant l'adepte à abandonner ses repères habituels et toutes ses références antérieures.

Ensuite, la transformation de la personnalité intervient en plusieurs étapes. Dans un premier temps, le sujet est déstabilisé par le biais de techniques diverses: Puis intervient la reconstruction de l'identité en proposant une rupture définitive avec les doutes et les sentiments d'impuissance. Enfin, la secte renforce la dépendance et psychologique de l'individu: Jean-Marc Roubaud appelle l'attention de M.

Certains ouvrages vont même jusqu'à prétendre qu'elle peut avoir une influence directe sur le traitement du cancer. Or, les notions sur lesquelles s'appuie la kinésiologie ne sont pas validées par la médecine, ni par les scientifiques. En conséquence, il lui demande s'il envisage de prendre des mesures afin que les kinésiologues ne dépassent pas le cadre qui leur a été fixé.

TOKYO - La famille de Shoko Asahara, gourou fondateur de la secte Aum Vérité Suprême condamné à mort pour l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo en , a réclamé son hospitalisation en raison de la détérioration de son état mental, ont rapporté mardi des médias japonais.

La famille de Shoko Asahara a déposé plainte auprès du tribunal de Tokyo pour dénoncer la détention "illégale" de leur proche, qui ne lui permet pas de recevoir les soins nécessaires, ont affirmé l'agence de presse nippone Jiji et la chaîne de télévision publique NHK. Des responsables du tribunal ont refusé de commenter l'information, indiquant que l'action n'était pas publique. Ancien acupuncteur, Shoko Asahara avait été condamné en février à la pendaison pour l'attentat du métro de Tokyo qui avait fait 12 morts et 5.

Il a depuis fait appel, mais la procédure est suspendue car les avocats d'Asahara affirment qu'il est devenu impossible de communiquer avec lui. En mars dernier, les filles du gourou avaient indiqué, dans une interview à l'AFP, que leur père était devenu une épave, tout juste capable de marmonner. SYDNEY - L'avocat d'un Chinois qui a fait défection et demandé l'asile politique en Australie a déclaré mardi que son client disposait de documents prouvant que Pékin espionne les dissidents en Australie et ailleurs dans le monde.

Les documents détaillent la structure d'une agence de la police chinoise mise en place pour surveiller les membres de la secte Falungong interdite en Chine, a déclaré l'avocat, Bernard Collaery, qui défend Hao Feng Jun, demandeur d'asile chinois qui affirme avoir travaillé pour cette unité. Hao a récemment déclaré avoir travaillé pour ce bureau baptisé "" , en référence à la date du 10 juin où la Chine a déclaré "culte diabolique" le mouvement du Falungong.

L'ancien policier chinois avait également affirmé avoir été témoin de torture de membres de ce mouvement. Hao Feng Jun est arrivé en Australie en février dernier avec un visa touristique avant d'y demander l'asile politique. Il a emmené avec lui des documents qui selon lui démontrent que des agents chinois ménent des opérations de surveillance des membres du Falungong en Australie.

Selon la radio Australian Broadcasting Corporation, qui a obtenu certains des documents et les a traduits, ils contiennent des informations précises sur les adeptes de la secte et leurs activités. Collaery a indiqué que ces documents ne seraient pas remis pour le moment au gouvernement australien ou aux services de renseignements, en raison de leurs "contacts étroits avec le bureau de sécurité chinois".

Un ancien diplomate chinois, qui demande également l'asile politique en Australie, a soutenu les accusations d'espionnage de Pékin de son compatriote. Evodie a alors retrouvé la liberté ainsi que son vrai prénom: Pour elle et ses deux filles, c'était la fin d'un cauchemar et le début d'un long calvaire Isabelle, 48 ans, s'assied en face de moi. Regard et sourire francs. Vêtements de bonne coupe. Rien ne distingue cette Genevoise d'adoption des autres personnes assises dans ce restaurant.

Rien sauf une expérience amère et cuisante longtemps tue: Treize années ont passé depuis qu'elle est sortie de cette secte. Des stigmates, pourtant, demeurent. Pour preuve, ce courriel reçu peu avant notre rendez-vous: Je souhaite protéger mes filles. Il y a encore des difficultés bien douloureuses à assumer ce passé qu'elles n'avaient pas choisi J'avais envie de m'améliorer et d'améliorer la société. Il lui parle de la communauté de Jean-Michel Cravanzola, de l'engagement de celle-ci.

Ce n'est qu'après qu'on se rend compte que c'était intéressé, pas sincère. Il a une réponse à toutes ses questions, une solution à tous ses problèmes. Elle passe week-ends et vacances dans la communauté avant de la rejoindre définitivement. Ses proches la mettent en garde, tentent de l'arracher à l'emprise de la secte. Je n'arrivais déjà plus à les entendre. J'étais sur des rails, j'avais trouvé ma voie et nul ne pouvait m'en écarter. Du jour au lendemain, elle a donc tout plaqué: Pendant dix-sept ans, elle se vouera corps et âme à cette congrégation intégriste, consacrant l'entier de son temps à la prière, au labeur et à l'évangélisation.

La secte jouait aussi un rôle social à l'époque. Evodie tombe accidentellement enceinte. Pour le second enfant, ils demandent la permission au gourou. Ce dernier se moque d'eux: A l'instar des autres serviteurs dociles et apparemment heureux de la secte, cette épouse et mère obéit aveuglément et exécute sans états d'âme les différentes missions qu'on lui confie.

A l'extérieur de la communauté d'abord porte-à-porte pour vendre les écrits de Jean-Michel , puis à l'intérieur de celle-ci tâches ménagères, prise en charge d'enfants - les siens et ceux des autres disciples - en bas âge, enseignement au niveau primaire. Quand son maître se rend au tribunal en Rolls-Royce, elle ne tique même pas.

Prisonnière de cet univers où suspicion et délation étaient de règle, la jeune femme vit dans la peur. A peine fait-elle un petit écart que sa mauvaise conscience la rattrape. Elle arrive ainsi à supporter, pratiquement sans broncher, deux terribles épreuves: A 35 ans, avec ses deux filles et sans formation, elle doit repartir à zéro. Dénouer les liens sectaires et retourner à une existence normale exigent un effort surhumain.

Sauf qu'on débarque d'une autre planète! Elle est à la fois révoltée et honteuse, perdue et anxieuse, amère et remplie de désillusions. Treize ans après, des phrases de Jean-Michel me trottent encore parfois dans la tête.

Aujourd'hui, Isabelle est remariée, travaille comme aide familiale et termine une formation en cours d'emploi à l'Institut des études sociales de Genève. Association suisse pour la défense de la famille et de l'individu information sur les sectes, aide aux victimes , Lausanne et Genève, tél. Centre intercantonal d'information sur les croyances et sur les activités des groupements à caractère spirituel, religieux ou ésotérique, Genève, tél. Cravanzola, le fondateur, accueille des brebis égarées dans des résidences vaudoises.

Les Eglises se méfient. Pas les médecins ni les juges qui lui confient des toxicomanes. Cette communauté, financée par la vente des livres du prédicateur, comble une lacune du système social. Fin , Jean-Michel promet réussite et richesse à ceux qui donneraient de l'argent. Une plainte est déposée. Condamné pour escroquerie à la charité, le gourou s'expatrie. La faillite est prononcée en Une SA reprend le flambeau et se spécialise dans les bijoux et l'électroménager.

Avec ces recettes et des emprunts effectués par ses adeptes ils ont été jusqu'à disséminés en Europe et aux Etats-Unis , Cravanzola espère pouvoir financer son rêve: La secte implose en Aujourd'hui, la SA fonctionne toujours avec les mêmes individus à sa tête. Il tient une maison d'hôte en Floride et possède un site web sur lequel il vend prédications et récit autobiographique. BUCAREST - Le prêtre Daniel Corogeanu et quatre nonnes du monastère de Tanacu nord-est de la Roumanie , à l'origine du décès d'une religieuse, crucifiée sous prétexte d'être "possédée par le diable" , ont été placés en garde à vue mercredi soir par le Parquet de Vaslui, a-t-on appris de source judiciaire.

Les cinq personnes sont accusées de "séquestration ayant entraîné la mort" de la jeune femme, Irina Maricica Cornici, et encourent une peine pouvant aller jusqu'à 25 ans de prison si elles sont reconnues coupables. Soeur Irina, 23 ans, est morte mercredi dernier après avoir été enchaînée sur une croix, bâillonnée et privée d'eau et de nourriture pendant plusieurs jours.

Le prêtre, âgé de 29 ans, a affirmé avoir simplement accompli sa "mission" , qui consisterait à "lutter contre le diable". A leur arrivée au Parquet, quelques heures plus tôt, le prêtre et les quatre soeurs avaient reçu le soutien de plusieurs dizaines de villageois de Tanacu, venus les encourager et assurant qu'ils étaient "innocents". Plusieurs autres dizaines d'habitants de Vaslui ont dans le même temps conspué le prêtre, qu'ils ont traité d' "assassin" , et ont demandé que "justice soit faite".

La mise en garde à vue de ces cinq personnes intervient alors que les médias et plusieurs organisations non gouvernementales ont dénoncé ces derniers jours la "faiblesse des autorités, qui ont laissé père Daniel en liberté, en dépit du danger qu'il représente". Le visage encadré d'une longue barbe et de cheveux roux, le prêtre avait en outre continué à officier, défiant l'interdiction prononcée samedi dernier par l'évêché de Husi nord , dont dépend le monastère de Tanacu.

Les révélations sur la mort de soeur Irina ont suscité un vif débat en Roumanie sur les pratiques "moyenâgeuses" tolérées par l'Eglise orthodoxe, de nombreuses voix appelant ses hiérarques à "faire le ménage" dans ses rangs.

PCF a porté plainte avec constitution de partie civile contre le pasteur Jean-Arnold de Clermont pour diffamation, a-t-on appris mercredi auprès de son avocat Me Didier Seban. Selon l'avocat, "une plainte a été déposée à l'encontre du pasteur de Clermont pour avoir diffamé M.

Brard dans des déclarations rapportées dans différents organes de presse selon lesquelles l'intervention de M. Brard dans des lieux de culte où il s'inquiétait du non-respect des conditions de sécurité était dictée par une discrimination envers les Noirs". Brard d'avoir interrompu le culte dans trois églises évangéliques africaines de Montreuil et annoncé le dépôt d'une plainte contre M.

Brard pour atteinte à la loi de sur la séparation des Eglises et de l'Etat. La FPF n'a pas réagi mercredi à l'annonce d'une plainte de M. Presse Portal , 19 juin Le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral de l'intérieur de lancer une procédure de consultation sur l'avant-projet de loi fédérale sur les professions relevant du domaine de la psychologie LPsy. Une réglementation uniforme de ces professions au niveau fédéral permettra de mieux protéger les patients.

Le délai pour la consultation a été fixé au 31 octobre Il n'existe à l'heure actuelle en Suisse aucune réglementation nationale pour la formation de base en psychologie et pour les filières de formation postgrade dans ce domaine. La loi sur les professions de la psychologie permettra d'harmoniser la réglementation de ces professions au niveau national. Actuellement, des dispositions relatives à l'admission et à l'exercice de ces professions sont prévues par certains cantons, mais elles varient d'un canton à l'autre ; elles concernent surtout la protection en matière de psychothérapie, réglementée dans 23 cantons.

Le titre de psychologue n'est toutefois pas protégé, tout individu peut donc s'en prévaloir. Du fait de cette lacune, il est difficile de contrôler les qualifications des personnes qui proposent des prestations psychologiques et il n'existe aucune protection contre les actes visant à tromper ou à induire en erreur.

Le projet de loi, élaboré sous l'égide de l'Office fédéral de la santé publique OFSP , vise à garantir la qualité des formations de base et postgrade, et à protéger les patients protection du titre dans le cadre de l'exercice des professions de la psychologie. Les prestations psychologiques dans le domaine de la santé devront désormais s'appuyer sur une formation dispensée par une haute école suisse.

Un titre postgrade reconnu au niveau fédéral est prescrit pour l'exercice de la profession à titre indépendant ; il ne peut être obtenu que par une filière de formation postgrade accréditée. Une autorisation cantonale est en outre nécessaire. La mise en vigueur de la loi ne signifiera toutefois pas que les groupes professionnels qui y sont réglementés seront considérés comme fournisseurs de prestations au sens de la LAMal. La consultation durera jusqu'au 31 octobre Les prises de position peuvent être envoyées à l'Office fédéral de la santé publique jusqu'à cette date.

La loi et le rapport explicatif peuvent être consultés à l'adresse suivante: Office fédéral de la santé publique, Heinz Roth, chef du projet loi sur les professions de la psychologie, tél. Jean-Pierre Raffarin a signé la circulaire quatre jours avant de quitter Matignon. Elle met officiellement fin à la fameuse liste noire des sectes annexée en dans un rapport d'une commission d'enquête parlementaire. Une liste fondée sur dix critères empruntés en partie aux Renseignements généraux et qui était décriée aussi bien par les sectes que par les antisectes.

Même réticence du côté de la justice. Chaque fois que l'administration s'opposait à un mouvement sous prétexte qu'il était épinglé sur la liste, les tribunaux renvoyaient l'Etat dans les cordes. Pour les juges, le fait d'apparaître dans l'annexe du rapport parlementaire ne pouvait en aucun cas constituer une preuve d'appartenance sectaire.

L'Ordre du Temple solaire, dont seize adeptes se sont suicidés l'année même de la sortie du rapport, n'y figurait pas. Plutôt que de se lancer dans le périlleux recensement de tous les mouvements sectaires, la circulaire adressée aux préfets préconise de concentrer les efforts sur les plus dangereux.

C'était le cas de Néo-Phare , un groupuscule apocalyptique dont trois membres ont tenté de se suicider après que le gourou leur eut annoncé la fin du monde en février Pour repérer ces micro-sectes imprévisibles, la Miviludes a mis en place l'année dernière, dans tous les départements, des cellules de vigilance placées sous l'autorité des préfets. Un dispositif qui renforce la centaine de policiers des RG spécialisés dans le sujet.

METRO 13 juin Officiellement pour des "incompatibilités de calendrier". Que nenni, selon Radar Magazine! La revue prétend que Tom Cruise a, en réalité, fait fuir l'actrice par ses tentatives assidues pour la convaincre de rejoindre la Scientologie.

L'acteur, adepte patenté, l'aurait invitée à visiter une église puis l'aurait entreprise sur le sujet pendant deux heures. Ensuite, Tom Cruise "a ouvert une porte qui donnait sur une seconde pièce remplie de scientologistes de haut rang conviés au dîner en compagnie de leur célèbre pair.

A ce moment-là la jeune actrice ingénue s'est poliment excusée de ne pas assister au repas", rapporte Radar Magazine. Cruise, adepte de la Scientologie, avait déjà fait récemment parler de lui en critiquant le choix de l'actrice Brooke Shields de recourir à une psychothérapie et à des médicaments pour soigner sa dépression post-natale.

Avant même d'être scientologue, j'étais en désaccord avec la psychiatrie. Et quand j'ai commencé à étudier l'histoire de la psychiatrie, j'ai compris de mieux en mieux pourquoi je ne croyais pas en la psychologie".

Au journaliste qui l'interroge, Matt Lauer, qui indique connaître des personnes ayant pu bénéficier de ces traitements et relève que Brooke Shields elle-même semble avoir été soulagée, Tom Cruise répond: Vous ne connaissez pas l'histoire de la psychiatrie. Le déséquilibre chimique, ça n'existe pas" , a-t-il estimé. Les médicaments ne sont pas la réponse Ce que je dis sur Brooke est qu'il y a mauvaise information, elle ne comprend pas l'histoire de la psychiatrie, de la même manière que vous ne la comprenez pas non plus, Matt", a-t-il ajouté.

Vous devriez être un peu plus responsable," a-t-il asséné à son interlocuteur. La Cour supérieure de l'Ontario ordonne à une témoin de Jéhovah, qui refuse de subir une transfusion sanguine, de retourner chez elle, en Colombie-Britannique. L'adolescente de 14 ans, qui a subi l'ablation d'une tumeur cancéreuse à la jambe, est venue à Toronto parce qu'un jugement émis dans sa province l'obligeait à recevoir une transfusion, si nécessaire, en dépit de ses croyances religieuses.

La jeune fille demandait à la Cour supérieure de l'Ontario de casser l'ordonnance émise par les tribunaux de Colombie-Britannique. L'adolescente a affirmé être venue en Ontario non pas pour fuir la justice, mais pour consulter les médecins de l'hôpital pour enfants malades de Toronto. Elle souhaitait également recevoir des traitements dans une clinique new-yorkaise, où elle n'aurait pas reçu de transfusion sanguine.

Le juge a plutôt cru la version des faits présentée par les services à l'enfance de la Colombie-Britannique, qui ont affirmé que l'adolescente a simplement cherché à ne pas respecter le jugement rendu dans sa province. Le magistrat croit que le temps presse, puisque les traitements de chimiothérapie de la jeune fille devaient commencer aujourd'hui. Il ajoute que si la jeune fille veut en appeler du jugement rendu en Colombie-Britannique, elle doit le faire là-bas et non en Ontario.

L'adolescente a été escortée par des policiers jusqu'à l'hôpital pour enfants malades de Toronto, où elle sera examinée pour déterminer si elle peut rentrer chez elle. Son avocat dit que la famille va coopérer avec la justice, mais il ne rejette pas la possibilité de déposer un appel en Ontario ou en Colombie-Britannique. Los Angeles Times , 26 juin par Hector Becerra. La société Hare Krishna entame les versements de 9,5 millions de dollars pour viols d'enfants. Elle a demandé sa mise en faillite et fermé des écoles, ce qui précède les versements à effectuer à anciens élèves.

Los Angeles, USA - Les dirigeants de la croyance Hare Krishna ont entamé l'exécution des termes du compromis de 9,5 millions de dollars qui achève le long scandale des viols d'enfants. D'après le plan, la Société Internationale pour la Conscience d'Hare Krishna a demandé sa mise en faillite à Los Angelès, pendant qu'elle détermine comment compenser les anciens élèves qui ont dit être violés durant les années 70 et 80 par des adultes des écoles Hare Krishna de la société.

Lutte contre les sectes: Avec la circulaire RAFFARIN du 27 mai , certains aimeraient voir un tournant dans la politique française de lutte contre les sectes et plus particulièrement une remise en cause de la liste des sectes établie par le rapport parlementaire de et actualisée en En réalité, la question que pose cette circulaire est celle du vieillissement des informations collectées en et Les critères de dangerosité précis qui ont été établis par les parlementaires donnent d'excellents outils qui permettent d'identifier et donc de prévenir ou de traiter toute dérive par la voie judiciaire.

Par ailleurs, comme le souligne l'arrêt du Conseil d'Etat: Ce qui importe c'est de renforcer notre vigilance contre toutes formes de dérives qui sont de nature à mettre en cause les libertés individuelles et collectives ainsi qu'à porter atteinte à l'intégrité psychique et parfois physique des personnes.

Vice-Président du Conseil régional Champagne-Ardenne. La Libre , 28 juin par Roland Planchar. Le groupe de travail parlementaire contre les organisations sectaires achève son travail. L'abus de faiblesse et la manipulation mentale sont dans le collimateur.

Les travaux du groupe de travail français inspirent De quoi être amer, après la gravité des constats posés cette année-là? Sans doute aucun cas spectaculaire n'est-il venu dans l'actualité, depuis plusieurs années. A, VB ont formé, voilà un an, un groupe de travail s'attelant à la définition de moyens permettant de contrer ce risque et d'éviter, si possible, un drame futur.

André Frédéric PS le préside. Mais à côté de cela, peu de choses ont été faites, depuis, pour protéger le citoyen. Or on constate une recrudescence dans le nombre des organisations sectaires et dans le nombre des victimes.

On le fait tantôt de façon subjective, car toutes les victimes ne déposent pas plainte, tantôt de façon objective, par le biais du CIAOSN. Toujours est-il que ce groupe approche du terme de son ouvrage, qui a consisté entre autres à entendre divers acteurs judiciaires concernés par le sujet.

Et, mercredi passé, il a procédé à une audition particulièrement importante, celle du député socialiste français Philippe Vuilque. Celui-ci, par ailleurs vice-président du Conseil Champagne- Ardennes et membre de la commission des lois, préside le groupe d'étude sur les organisations sectaires de l'Assemblée nationale des dizaines de députés de toutes tendances.

Bref, son audition par le groupe belge a permis de renforcer plusieurs points de réflexion essentiels, qui trouveront un aboutissement concret dans peu de temps lire ci-dessus.

En France, dit M. Il était difficile de faire condamner les organisations sectaires elles-mêmes. Et c'est pourquoi nous avons demandé et obtenu la loi About-Picard, du 12 juin , qui permet entre autres la dissolution de l'association de droit ou de fait, dès lors que ses dirigeants ont déjà été condamnés au pénal.

D'autres, d'abord choisis à l'Assemblée nationale française, posaient des soucis juridiques. Et nous pensons avoir été sur la bonne voie, en ayant utilisé cette notion précise qui ne touche pas au principe républicain et laïc intangible qui veut que tout citoyen peut avoir la philosophie qu'il veut, à partir du moment où il respecte la législation. C'est apparu dès l'époque du vote, car toutes les organisations sectaires sont montées au créneau en criant au scandale Las, comme l'indique André Frédéric, par rapport à la loi About-Picard, il n'existe rien dans le dispositif pénal belge.

On n'est nulle part. Il a bien souligné l'effet préventif, puisque les sectes identifient maintenant la France comme étant le pays où on ne fait pas n'importe quoi, où il n'y a plus moyen de se dissimuler derrière de pseudo-organisations pour mener un travail d'extorsion de fonds.

A la différence de la première, une autre réalisation juridique française n'avait jamais été envisagée en Belgique. A la veille du vote de cette loi, quelque enfants n'étaient pas scolarisés normalement, mais uniquement par les familles, avec tout ce que cela impliquait comme possibilité d'emprise sectaire. Aujourd'hui, ce nombre est divisé par six Nous pourrions nous en inspirer car, même si certains s'adressent au CIAOSN, les élus sont confrontés au lobby des organisations sectaires, sans parfois s'en rendre compte, en toute bonne foi.

C'est d'autant moins normal qu'on est en face d'un phénomène qui se délocalise aisément. Pas facile, car l'Europe comprend, dit M. Cette dernière tend à dire, avec des dérives comme aux Etats-Unis, pas touche! La conception méditerranéenne, qui n'est pas très éloignée de la spécificité française et qui touche à la laïcité et à la séparation absolue de l'Eglise et l'Etat, serait bien plus nuancée.

Lorsque les parlementaires belges évoquent une recrudescence du phénomène sectaire, ils se fondent notamment sur les données recueillies par le Centre d'information et d'avis sur les organisations sectaires nuisibles.

Ainsi, des dossiers concernant groupes ont été ouverts depuis la création du centre, mais ils ne comportent que 94 groupes déjà cités lors des travaux de la Commission d'enquête parlementaire de Une fameuse augmentation qu'on peut mettre en corrélation avec le nombre de consultations du centre, important: Mais le CIAOSN a constaté l'impact étonnant de certains articles de presse, avec des pics considérables de questions qui réduisent la valeur statistique du nombre. Mais le même centre, qui pourrait diffuser son prochain rapport annuel, particulièrement complet, au mois de septembre prochain, relève que la proportion des demandes faites par des autorités, comme les communes ou la police, est plus significative.

Et est en forte augmentation: Côté citoyens, la première catégorie de demandeurs est, sans surprise, celle des personnes affectées par les sectes dans leur vie personnelle et familiale.

Son gourou a été condamné une première fois. On attend la décision d'appel. Ses pratiques avaient en tout cas amené Jérémie, un disciple âgé de 29 ans, à se donner la mort, le 14 juillet Deux autres adeptes avaient tenté de se tuer le même mois, avant que la gendarmerie puis la justice interviennent sur la base de la loi About-Picard. Le 25 novembre , Mussy était condamné par le tribunal correctionnel de Nantes, grâce à cet outil juridique, à trois ans de prison avec sursis , à cinq ans de mise à l'épreuve ainsi qu'à quelque euros de dommages et intérêts au bénéfice des parties civiles.

Une première dont la France s'était largement réjouie. Les parents de Jérémie avaient à cette occasion espéré que cela permette de neutraliser définitivement un gourou manifestant son influence même sur un médecin urgentiste du CHU de Nantes et sur des fonctionnaires, notamment de l'Education nationale française.

On ignore cependant encore le sort jurisprudentiel de l'affaire, qui a aussi une dimension financière au détriment d'adeptes, car Mussy a interjeté appel du jugement.

Ce procès est en cours à Rennes et, si le ministère public a requis une aggravation de la peine trois ans de prison dont six mois fermes , l'arrêt a été mis en délibéré jusqu'au 12 juillet. Il faut donc attendre encore pour savoir quel impact réel l'affaire aura à cet égard.

Le Journal de Montréal , 28 juin Sommés de comparaître devant la cour criminelle à la suite de leur intimidante visite aurpès de la journaliste Brigitte McCann lors du Salon du livre de Montréal, trois membres des raéliens ont plutôt choisi de se faire représenter par leur avocat, hier, au palais de justice de Montréal. Les disciples de Claude Vorilhon, chef du controversé groupe spirituel, avaient mandaté leur avocat de se présenter à leur place devant le juge Jean-Pierre Bonin de la Cour du Québec, tel qu'il est permis à cette étape des procédures.

Au terme de l'enquête de la police de Montréal relativement aux évènements survenus l'automne dernier à la Place Bonaventure, tous trois se sont vu remettre le 12 mai une citation à comparaître en vertu de l'article du Code criminel. Cette disposition consiste en une ordonnance qu'un juge peut rendre enjoignant à un défendeur de s'engager à ne pas troubler la paix et à observer une bonne conduite pour une période maximale de 12 mois.

Il en est ainsi lorsque le plaignant a des motifs raisonnables de craindre pour sa propre personne ou pour ses biens. Livre On se rappellera que le 20 novembre , la journaliste Brigitte McCann faisait la promotion de son livre "Raël - journal d'une infiltrée" lorsqu'elle a été prise à partie par une quarantaine de membres du groupe. On l'aurait entourée pour lui reprocher ses écrits en l'insultant et en lui promettant de continuer de la harceler.

Les enregistrements vidéo de la scène, filmée par les raéliens eux-mêmes, avaient plus tard été saisis par les enquêteurs. Le bouquin relatait ses neuf mois d'infiltration du mouvement en en compagnie de la photographe Chantal Poirier. Les deux reporters avaient auparavant publié le fruit de leur travail dans Le Journal de Montréal. Il lui demande quels sont les leviers sur lesquels les services douaniers peuvent agir pour lutter avec efficacité contre les dérives sectaires.

Premier ministre Ministère attributaire: Premier ministre Question publiée au JO le: Il considère qu'en matière de lutte contre les mouvements sectaires et les dérives sectaires, la transparence est le meilleur allié de la prévention, de la vigilance et donc de la lutte contre ces mouvements et dérives.

Aussi il s'étonne de relever dans le rapport de la MIVILUDES que, lorsque des faits caractéristiques de dérives sectaires sont présentés par exemple page 32 , le nom des groupements visés n'apparaît pas. Il lui demande de bien vouloir éclaircir la représentation nationale sur ce point. Courriel , 30 juin par Jacques Trouslard.

Quelle urgence, à la veille du Référendum du 29 Mai, nécessitait, de la part du Premier Ministre, la publication d'une circulaire relative à la lutte contre les dérives sectaires, adressée aux Ministres, aux Secrétaires d'Etat et aux Préfets, et parue au Journal Officiel le 1er juin ? Au moment où Tom Cruise rend visite à Nicolas Sarkozy et reçoit à Marseille la médaille de Citoyen de la Ville, cette circulaire a laissé l'opinion publique perplexe et a été comprise comme une sévère correction, dans la double acception de ce terme: Quelques principes de l'action menée par le Gouvernement.

Il faut reconnaître qu'en créant, en , la Mission Interministérielle de Vigilance et de lutte contre les Dérives sectaires MIVILUDES , le Gouvernement, sous la pression du lobbing des sectes, des grandes religions monothéistes, de sociologues des religions, de certains parlementaires, juristes et magistrats, " entendait réorganiser l'action préventive et répressive des services de l'Etat à l'encontre des sectes".

Le changement d'appellation de cette Mission Interministérielle était suffisamment significatif. D'une part, on introduisait la notion de vigilance, laissant supposer qu'antérieurement la lutte contre les sectes menée, d'octobre à novembre , par la MILS Mission Interministérielle de lutte contre les Sectes en était totalement dépourvue. D'autre part, on supprimait le terme "secte " pour le remplacer par celui de "dérives sectaires". Or, l'adjectif ou le substantif "sectaire " désigne une personne ou une activité "qui manifestent de l'intolérance, de l'étroitesse d'esprit, en refusant d'admettre des opinions différentes".

L'appellation "dérives sectaires" ne désigne donc pas spécifiquement les "sectes". Elle peut tout aussi bien s'appliquer à des groupes politiques, culturels, religieux qui ne sont pas pour autant des sectes. Ce changement de dénomination n'était pas pour déplaire aux sectes, aux sociologues des religions, aux religions monothéistes, qui prétendaient, d'un commun accord, remplacer le terme de secte si péjoratif, par celui beaucoup plus honorable et respectable de "nouveaux mouvements religieux".

Le premier principe consiste donc à "concilier" la lutte contre les sectes avec " le respect de la laïcité". C'est, à nouveau, la confusion, l'assimilation entre " sectes" et "religions " , car le principe de laïcité concerne les religions et non les sectes, intrinsèquement nocives et dangereuses, qui ne sont pas des religions En effet, la loi du 9 décembre concerne la séparation des Eglises et de l'Etat: La secte , au contraire, se définit par des comportements qui portent gravement atteinte à la liberté, à la dignité de la personne humaine, aux libertés fondamentales, qui bafouent et violent les Droits de l'Homme et l'ordre public.

C'est cette confusion ou cette crainte de confusion qui avait déjà entraîné les auteurs du Rapport Parlementaire de à affirmer que "l'absence de définition juridique des sectes en droit résulte de la conception française de la laïcité".

Il est donc clair qu'il ne peut exister aucune conciliation entre secte et laïcité. Le "respect de la laïcité" et le principe même sur lequel repose toute secte sont non seulement incompatibles mais inconciliables. De même, aucune religion ne peut se croire à l'abri des lois, mais peut tomber sous le coup d'une condamnation civile ou pénale en cas d'infraction à la loi, sans que pour autant l'on manque au respect de la laïcité.

La qualification est l'attribution d'un titre ou d'un terme. La définition est l'énonciation de ce qu'est un être ou une chose, de ses caractères essentiels, de ses qualités propres. Le qualification de secte ne doit pas être attribuée de manière arbitraire à un groupe quelconque.

Elle doit reposer sur la dénonciation de comportements qui portent gravement atteinte aux Droits de l'Homme, et dont l'on peut rapporter la preuve, à partir de faits précis, collectifs, répétit1ifs et coercitifs.

Une erreur grave dans l'approche du phénomène des sectes a été de s'obstiner à déclarer que c'était un phénomène difficile à définir, qu'il était impossible de lui donner une définition juridique.

Il suffisait de reprendre les jugements ou les arrêts de nombreux Tribunaux ou Cours d'Appel condamnant plusieurs sectes, pour donner une définition exacte et précise:. Bref un groupe qui utilise des procédés répréhensibles dans un but d'aliénation des adeptes et à des fins financières" Procès de la Scientologie, Lyon, Finalement, la loi du 12 juin , art.

Les mises à l'index décrétées par la circulaire La circulaire décrète deux mises à l'index:. Les auteurs du Rapport parlementaire auraient beau jeu de rappeler qu' "ayant constaté la difficulté à définir la notion de secte" , ils avaient eu recours à la liste des Renseignements Généraux qui s'appuyaient sur dix faisceaux de critères, bien connus et très souvent utilisés.

Les Sectes en France, p. Qu'une actualisation de cette liste soit nécessaire, cela va de soi: Certes, la liste n'a pas de valeur juridique. Toutefois, on ne peut pas dire qu'elle fut inutile: En conclusion, le Gouvernement " décide, plutôt que de mettre à l'index certains groupements, d'exercer une vigilance particulière sur toute organisation qui paraît exercer une emprise dangereuse pour la liberté individuelle de ses membres".

Cette conclusion pourra satisfaire les sectes, mais non les victimes des sectes et les défenseurs des Droits de l'Homme? On se contente d'exercer une vigilance particulière sur une organisation, non pas qui exerce, mais qui paraît exercer une emprise dangereuse! La lutte, la répression ont disparu!

L'un des motifs de l'extrême prudence qui transpire dans cette circulaire du 1er juin ne serait-il pas " le souci de la sécurité juridique" , donc la peur, la crainte du harcèlement judiciaire et procédurier des sectes qui annihilent la vigilance et la lutte à l'encontre des sectes.

Aussi, ne faut-il pas s'étonner si des plaintes de personnes ou de familles victimes des sectes soient restées sans réponse ou n'aient obtenu du Secrétaire Général de la Miviludes que des réponses vagues, ambiguës, parfois contradictoires. Après trente mois de fonctionnement de la MIVILUDES, on peut se demander quelle a pu être l'efficacité du comité exécutif de pilotage opérationnel et du conseil d'orientation. De même, à quel rôle les chargés de mission de la Miviludes, qui constituaient un personnel hautement qualifié et apprécié, ont-ils été confinés?

Où sont passés les passagers? Pour " quoi "? Condamnation définitive du guérisseur allemand Ryke Hamer. L'inaction des médecins de Kerywan dénoncée devant la cour d'assises.

Tribus - Faut-il avoir peur des gothiques? Tom Cruise est dangereux. Ouverture du procès en appel du gourou de Néo-Phare. L'Unadfi demande une commission d'enquête sur les sectes et la santé. La présidente de Clonaid réduite au rôle de fusible. Yahvé, un Elohim père fouettard. Commun iqué de Presse de la Ville de Paris. Des élus portent plainte après la diffusion d'un tract antisecte.

Malade mais maître de sa vie. Les objecteurs turcs se tournent vers la Cour européenne. La secte Falungong de Suède veut poursuivre Jiang Zemin en justice. Tom Cruise assure que Katie Holmes est "intéressée" par la Scientologie. Mes vrais souvenirs des faux souvenirs incestueux.

Nouveau report du procès en appel de Michel Tabachnik. Il faut libérer Katie de l'emprise de Tom Cruise! Katie Holmes se convertit à la Scientologie. Un discours culpabilisant à propos des démissionnaires du mouvement raelien. Manipulation par un parallélisme fort peu élégant. La secte des polygames qui se méfient de leurs fils. Assemblée nationale - question Philippe Vuilque - Auxiliaires de justice.

Les psychothérapeutes sur le qui-vive. Des espions chinois oeuvreraient au Canada pour surveiller le Falun Gong. Les évêques de France contre un changement de la loi de Les garçons perdus de la dissidence mormone.