Imperial Cleaning

Rencontre pour les plus de 50 ans

La dernière modification de cette page a été faite le 11 août à

avec vos voisins sans-abri

Menu de navigation

Le speed dating contrairement à certaines idées reçues présente de nombreux avantages pour construire un couple sur des bases solides. Vous êtes célibataire et souhaitez participer à un speed dating? Le concept est tentant mais pose question: Comment se montrer sous son meilleur jour en sept petites minutes seulement? Des soirées célibataires originales pour trouver chaussures à son pied.

Les speed dating et soirées célibataires de Date-Love: C'est également l'attitude des institutions et de l'ensemble de la société sur les déficiences de l'individu. L' intégration des personnes en situation de handicap renvoie à l' accessibilité de leur environnement: L'intégration scolaire peut impliquer un accompagnement adapté mobilisant un auxiliaire de vie scolaire , et l'intégration dans la vie professionnelle centre de réadaptation, emploi réservé, travail protégé en entreprise adaptée en établissement ou service d'aide par le travail implique diverses structures en France, MDPH , AGEFIPH [ 36 ] , et associations spécifiques à chaque handicap.

L'indépendance n'est pas uniquement fonctionnelle, elle implique également d'avoir la capacité à exprimer des choix de vie. On peut rappeler que la vraie liberté pour Kant est l'expression de ses choix dans un monde rempli de contraintes.

Accompagner la personne, ce n'est pas vouloir pour elle mais lui permettre d'exprimer librement ses choix personnels. Si la véritable autonomie est la capacité à exprimer ses choix, l'individu handicapé peut être citoyen libre tout en ayant une autonomie fonctionnelle limitée, cette incapacité fonctionnelle pouvant être compensée par un accompagnement ainsi que des aides humaines et techniques.

Cette manière de voir est une nouvelle vision éthique de l'accompagnement. De ce fait, l'accompagnement de la personne en situation de handicap n'a rien de systématique. La plupart des personnes handicapées sont autonomes, mais certaines d'entre elles ne peuvent vivre sans aide humaine ou technique.

L'accompagnement peut être une aide partielle ou totale, humaine et technique, pour accomplir des actes élémentaires de la vie quotidienne, la personne gardant une entière liberté de choix: La personne handicapée peut avoir une incapacité juridique tutelle , curatelle , sauvegarde de justice tout en exprimant personnellement une autonomie dans ses choix de vie, comme vivre dans un logement personnel et être sous le régime de l'incapacité juridique [ 39 ]. Le rôle du tuteur est alors de respecter les choix de la personne tout en la protégeant sur le plan financier.

Lorsque la personne handicapée a toutes capacités de jugement, elle tend de plus en plus à être l'organisateur de son accompagnement, en devenant l'employeur de ses accompagnateurs appelés plus fréquemment auxiliaires de vie. En France , les conseils généraux attribuent à cette fin une allocation mensuelle sur décision de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées CDAPH qui siège à la Maison départementale des personnes handicapées MDPH [ 40 ].

De même, l' allocation personnalisée d'autonomie APA est versée aux personnes âgées dépendantes à domicile, afin de les maintenir le plus possible dans leur logement. Cette vision de l'autonomie s'oppose à celle d'une grande dépendance, classiquement prise en charge en établissement spécialisé. Cette évolution rejoint celle de la désinstitutionnalisation. Il s'agit de s'orienter vers des prestations personnalisées, ceci de deux manières qui ne sont pas incompatibles: L'incapacité juridique n'est ainsi plus liée au type de domicile mais à l'altération du jugement.

La personne peut être domiciliée en institution et avoir toute sa capacité juridique. C'est la solution la plus classique des établissements sociaux et médico-sociaux pour les adultes lourdement handicapés: Dans ces établissements, la prise en charge doit s'inscrire dans le cadre de la loi Néanmoins elle reste encore parfois de type hospitalier approche sociale et éducative souvent trop absente.

Ces établissements peuvent être gérés par des associations, des entreprises, des établissements médico-sociaux publics autonomes, des hôpitaux sous forme de budget annexe , ou encore par des collectivités locales le plus souvent les communes ou les départements.

Les différences entre établissements médico-sociaux sont liées aux modes de financement différent suivant la sévérité du handicap. Historiquement, elles accueillent des personnes souffrant de pathologies chroniques qui ne sont plus prises en charge à l' hôpital psychiatrique du fait de la mise en place des secteurs et de l'orientation du soin en ambulatoire et vers la prise en charge des situations de crise.

Cette orientation a conduit à la suppression de milliers de lits, donc à un glissement de la prise en charge des oligophrènes vers le médico-social. Par exemple une association comme l'Anais [ 43 ] est passée d'un seul établissement à plus de 77 entre et actuellement. Cette association accueille plus de personnes. Ce n'est pas la seule association à avoir eu un tel développement. Tous les hôpitaux psychiatriques en France ont vécu cette orientation.

En France, ces structures ont parfois mauvaise presse: La décentralisation n'a pas complètement modifié cet état de fait. Les conseils généraux des zones plus urbaines préférant le financement dans un département éloigné à la création d'une structure nouvelle. Ce qui révèle l'absence de la liberté de choix du domicile pour les personnes atteintes de handicap sévère: Il rappelle le temps de l' orphelinat ou de l' asile.

Dans ce milieu, la personne handicapée se trouve vivre avec parfois uniquement d'autres personnes handicapées, ce qui n'est pas favorable au développement de la personne atteinte de retard mental ou psychique. L'institution a tendance, y compris pour des raisons économiques, à prendre en charge toutes les dimensions de la vie quotidienne, levers, loisirs, repas, entretien du linge, gestion de l'argent de poche et soins médicaux.

Dans ces conditions, devenir autonome dans une institution qui vous prend complètement en charge est un oxymore. La vie affective et sexuelle n'est pas favorisée d'une manière générale pour toute personne atteinte de handicap sévère et tout particulièrement pour celles vivant en institution. En conséquence, elle se disqualifie pour être l'organisatrice de l'accompagnement de la personne handicapée.

Ces établissements ne sont pas pour autant en perte de vitesse, car des places nouvelles sont programmées. En revanche ils doivent évoluer sur les prestations qu'ils offrent. Il leur faut adopter une approche client et mettre en place une démarche qualité. Il leur appartient également de mettre en place des solutions souples d'accueil temporaire ou de journée. La majorité sont associatifs à but non lucratif.

Beaucoup sont gérés par des associations, de parents ou d'origine caritative et philanthropique. Certaines structures sont tournées vers le travail adapté. Par exemple en France les établissements et services d'aide par le travail ESAT , ex CAT, centres d'aide par le travail sont des structures médico-sociales qui équilibrent la production et l'accompagnement social des travailleurs handicapés.

Aux ESAT françaises sont souvent adossés des foyers d'hébergement qui logent des adultes avec un accompagnement psycho-éducatif. Les personnes atteintes de handicaps très graves peuvent être accueillies en maison d'accueil spécialisée , réservée aux personnes polyhandicapées, autistes, maladies mentales sévères, cérébro-lésés.

Leur financement relève de l'Assurance Maladie. Les établissements les plus dynamiques recherchent une adaptation constante de leur approches éducatives pour mieux favoriser le développement et l'autonomisation, Snoezelen , l' éducation conductive. Cette dynamique est très importante pour les établissements pour enfants polyhandicapés. Le foyer d'accueil médicalisé FAM est une structure assez analogue à la maison d'accueil spécialisée MAS , mais son rôle est moins cadré, le financement relève d'une convention Conseil général — Assurance maladie.

Le maintien à domicile des personnes handicapées implique la création de services divers leur permettant de vivre en milieu ordinaire malgré le handicap. Il convient tout d'abord d'insister sur le rôle essentiel joué par le corps médical et paramédical, libéral ou hospitalier.

Pour certains handicaps, cet accompagnement peut suffire. Pour les très jeunes enfants, il s'agit d'abord d'un soutien apporté par la protection maternelle et infantile PMI et les centres d'action médico-sociale précoce CAMSP. Pour les enfants, cette mission est partagée avec l' Éducation nationale: Il faut aussi noter la réponse importante que peut constituer l' accueil familial.

Le coût annuel du maintien à domicile d'une personne âgée dépendante est 2,8 fois inférieur au placement en établissement [ 46 ]. Du fait de toutes ces difficultés ces institutions doivent se rénover. L'approche éthique de l'accompagnement se résume en trois principes:.

Toutes choses contraires à la culture du socio-éducatif: Il est bien plus facile au quotidien et économiquement à court terme financement des ESSMS sur enveloppes fermées de faire et de choisir à la place de la personne.

Elle élabore des référentiels de recommandations spécifiques aux publics accueillis qui s'imposent aux établissements. La bientraitance et l' éthique sont au centre de la démarche qualité. De ce fait le conventionnement dépend à la fois d'un contrôle financier et d'un contrôle de la qualité de la prise en charge. De fait, ce n'est qu'à la lumière de la foi, forts de l'espérance qui ne déçoit jamais cf.

Rm 5, 5 , que nous serons capables de la vivre comme un don et comme un devoir, d'une manière véritablement chrétienne. C'est le secret de la jeunesse de l'esprit que nous pouvons cultiver malgré le passage des années.

Linda, une femme qui a vécu ans, a laissé un merveilleux témoignage en ce sens. A l'occasion de son ème anniversaire, elle confiait à une amie: Physiquement, j'ai quelques problèmes, mais spirituellement je fais tout, je ne me laisse pas affliger par les choses physiques, je ne les écoute pas.

Je ne vis pas la vieillesse parce que je n'écoute pas ma vieillesse: Corriger la représentation négative que l'on se fait actuellement de la vieillesse constitue donc un engagement culturel et éducatif qui doit impliquer toutes les générations. La responsabilité envers les personnes âgées consiste à les aider à saisir le sens de leur âge, en en appréciant les ressources et en rejetant la tentation du refus, de l'autoisolement, de la résignation, du sentiment d'inutilité et du désespoir.

Nous avons une responsabilité envers les générations futures: Dans son message adressé à l'Assemblée mondiale sur les problèmes du vieillissement de la population, Jean-Paul II affirmait: Cette compréhension de la dignité sacrée de la personne humaine conduit à accorder une valeur à toutes les étapes de la vie. C'est une question de cohérence et de justice. En effet, il est impossible d'accorder véritablement une valeur à la vie d'une personne âgée si l'on ne donne pas vraiment sa valeur à la vie d'un enfant dès le moment de sa conception.

La construction d'une société prenant en compte toutes les générations ne perdurera que si elle est fondée sur le respect de la vie dans toutes ses phases. La présence de tant de personnes âgées dans le monde contemporain est un don, une richesse humaine et spirituelle nouvelle. Un signe des temps qui, s'il est pleinement compris et accueilli, peut aider l'homme d'aujourd'hui à retrouver le sens de la vie qui va bien au-delà des significations contingentes qui lui sont attribuées par le marché, par l'Etat et par la mentalité dominante.

L'expérience que les personnes âgées peuvent apporter au processus d'humanisation de notre société et de notre culture est on ne peut plus précieux et doit être sollicité en mettant en valeur ce que nous pourrions qualifier de charismes propres à la vieillesse:.

La culture dominante mesure la valeur de nos actions avec les paramètres d'une efficacité qui ignore la dimension de la gratuité.

La personne âgée, qui vit le temps de la disponibilité, peut attirer l'attention d'une société trop occupée sur l'exigence d'abattre les barrières de l'indifférence qui avilit, décourage et endigue le flux des impulsions altruistes. Les générations les plus jeunes sont en train de perdre le sens de l'histoire et, avec lui, celui de leur identité. Une société qui minimise le sens de l'histoire élude la formation des jeunes.

Une société qui ignore le passé risque aisément de reproduire ses erreurs. La perte du sens de l'histoire est également imputable à un système de vie qui a éloigné et isolé les personnes âgées, rendant ainsi plus difficile le dialogue entre les générations.

Nous vivons aujourd'hui dans un monde où les réponses de la science et de la technique semblent avoir supplanté l'utilité de l'expérience de vie accumulée par les personnes âgées au cours de toute leur existence. Cette sorte de barrière culturelle ne doit pas décourager les personnes des troisième et quatrième âges car elles ont beaucoup de choses à dire aux jeunes générations, beaucoup de choses à partager avec elles. Personne ne peut vivre seul, mais l'individualisme et la volonté exagérée des personnes de toujours se mettre au premier plan masquent cette vérité.

Les personnes âgées, qui recherchent la compagnie des autres, contestent une société au sein de laquelle les plus faibles sont souvent livrés à eux-mêmes.

Elles rappellent la nature sociale de l'homme et la nécessité de recoudre le tissu des rapports interpersonnels et sociaux. Notre vie est dominée par la hâte, par l'agitation, et souvent même par la névrose. C'est une vie dispersée, qui oublie les interrogations fondamentales concernant la vocation, la dignité et le destin de l'homme. Le troisième âge est aussi l'âge de la simplicité, de la contemplation. Les valeurs affectives, morales et religieuses vécues par les personnes âgées représentent une ressource indispensable pour l'équilibre de la société, des familles et des personnes.

Elles vont du sens de la responsabilité, de l'amitié, de la non-recherche du pouvoir à la prudence de jugement, à la patience et à la sagesse, en passant par l'intériorité, le respect de la création et l'édification de la paix.

Les sociétés humaines seront meilleures si elles savent bénéficier des charismes de la vieillesse. Il suffit d'ouvrir la Bible pour mieux comprendre le sens et la valeur de la vieillesse.

Seule la Parole de Dieu peut nous rendre capables de sonder la plénitude spirituelle, morale et théologique de cette saison de la vie. Pour aider à approfondir la signification des troisième et quatrième âges, nous souhaitons donc proposer ici plusieurs passages bibliques accompagnés d'observations ou de réflexions sur les défis qui se présentent à ceux-ci dans la société contemporaine.

L'estime manifestée au vieillard dans les Ecritures se transforme en loi: Une exhortation très délicate en faveur des parents, en particulier dans leur grand âge, se trouve également au troisième chapitre du Siracide vv. Les récits des patriarches sont particulièrement éloquents à cet égard. Lorsque Moïse vit l'expérience du buisson ardent, Dieu se présente à lui en disant: Dieu lie son nom aux grands vieillards qui représentent la légitimité et la garantie de la foi d'Israël.

Or, cette expérience, qui était le legs des personnes âgées, était également la raison de leur jeunesse intérieure et de leur sérénité devant la mort. De façon paradoxale, en transmettant ce qu'il a reçu, le vieillard dessine le présent: La puissance de Dieu peut se révéler dans la période de sénilité, à un âge marqué par les limites et les difficultés. Le dessein de salut de Dieu se réalise également dans la fragilité de corps qui ne sont plus jeunes, mais faibles, stériles, impuissants.

Ainsi, c'est des entrailles stériles de Sarah et du corps centenaire d'Abraham que naît le Peuple élu cf. Plus tard, les entrailles stériles d'Elisabeth et un vieillard croulant sous le poids des ans, Zacharie, donnent naissance à Jean-Baptiste, le précurseur du Christ.

Même lorsque sa vie est marquée par la faiblesse, le vieillard a donc des raisons de se considérer comme un instrument de l'histoire du salut: Et souviens-toi de ton Créateur aux jours de ton adolescence, avant que viennent les jours mauvais et qu'arrivent les années dont tu diras: Cette approche biblique de la vieillesse frappe surtout par son objectivité désarmante. En outre, comme le rappelle le psalmiste, la vie passe en un rien de temps et elle n'est pas toujours légère et indolore: L'Ecriture nous met ici en garde contre les illusions que nous pourrions nous faire sur un âge qui réserve des ennuis, des problèmes et des souffrances.

Elle nous invite à nous tourner vers Dieu durant toute notre existence car il est le point d'ancrage vers lequel il nous faut toujours nous diriger, mais surtout au moment de la peur que nous procure une vieillesse vécue comme un naufrage. Abraham expira, il mourut dans une vieillesse heureuse, âgé et rassasié de jours, et il fut réuni à sa parenté Gn 25, 8. Ce passage biblique apparaît d'une grande actualité. Le monde contemporain a oublié la vérité sur le sens et la valeur de la vie humaine, imprimée par Dieu dès le commencement dans la conscience de l'homme et, avec elle, le sens plénier de la vieillesse et de la mort.

Aujourd'hui, la mort a perdu son caractère sacré, sa signification d'accomplissement. Elle est devenue taboue et l'on fait tout pour qu'elle passe inaperçue, pour qu'elle ne dérange pas. Son contexte aussi a changé: Les temps rituels du deuil et de nombreuses formes de piété ont pratiquement disparu, surtout en ville.

L'homme d'aujourd'hui, comme anesthésié face aux représentations médiatiques quotidiennes de la mort, fait tout pour éviter de se mesurer à une réalité qui lui provoque des sensations d'égarement, d'angoisse et de peur.

Alors, inévitablement, face à sa propre mort, il est souvent seul. Mais, sur la croix, le Fils de Dieu fait homme a renversé la signification de la mort, ouvrant toutes grandes les portes de l'espérance: Le point essentiel de cette sagesse est la découverte du sens le plus profond de la vie humaine et du destin transcendant de la personne en Dieu.

En toi, Seigneur, j'ai mon abri, sur moi pas de honte à jamais Ps 70 [71], 1. Ce psaume, qui frappe par sa beauté, n'est qu'une des nombreuses prières de vieillards que l'on rencontre dans la Bible et qui témoignent des sentiments religieux de l'âme devant le Seigneur.

La prière est la voie royale de la compréhension de la vie selon l'esprit, propre aux personnes âgées. La prière est un service, c'est un ministère que les personnes âgées peuvent accomplir pour le bien de toute l'Eglise et du monde.

Même les vieux les plus malades ou ceux qui sont contraints à l'immobilité peuvent prier. La prière est leur force, la prière est leur vie. A travers la prière, ils participent aux douleurs et aux joies des autres; ils peuvent rompre le cercle de l'isolement, sortir de leur condition d'impuissance. Le discours sur la prière est un discours central qui touche également la façon dont une personne âgée peut devenir contemplative. Un vieil homme ou vieille femme réduit à la dernière extrémité, sur son lit, devient comme une sorte de moine, d'ermite et, par sa prière, peut englober le monde entier.

Il semble impossible qu'une personne ayant vécu toute sa vie d'une manière très active puisse devenir contemplative.

Articles récents