Imperial Cleaning

Des femmes matures coquines et souvent disponibles !

Il faut que l'un des futurs conjoints soit vivant.

Exhib amateur publiques

Des rencontre sex anonyme

Afin d'accéder à ce site, je certifie sur l'honneur que: En effet, je suis né e le: Je m'engage sur l'honneur à: Si je viole l'un de ces engagements ou en cas de fausses déclaration, je pourrai être en violation avec les lois de mon pays, et assumerai l'entière responsabilité de mes actes.

Je déclare avoir été pleinement informé du contenu proposé et renonce à toutes poursuites judiciaires contre le fournisseur d'accès et les éditeurs de ce site. J'ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur le bouton ENTRER. Clique ici pour accéder au site qui organise la rencontre entre les stars du porno et leurs fans.

L'anulingus fémino-masculin consiste pour la femme à positionner son homme en levrette. Elle vient ensuite derrière lui, en tirant sa bite vers le bas. Elle lèche ensuite de la base des couilles jusqu'à l'anus. Jean donne le signal, je suis impatiente. Elle a trois trous et de multiples façons de vous faire jouir Gang bang De nombreuses mains prennent alors possession de mon corps offert, aucune partie ne fut oubliée par les caresses.

Les doigts fouillaient mon anus et ma chatte. Je demandais à être prise. Je happais le membre à ma portée. Le propriétaire du doigt inquisiteur approcha sa virilité des fesses offertes.

Il me pénétra brutalement. Une fois son affaire faite, il se retira pleinement satisfait. Ils furent encore 2 ou 3 à choisir cette voie étroite.

Il me plante sur sa verge, me besognant avec méthode, et je ne tarde pas à jouir, jouissance qui redouble quand je sens sa jute me remplir le ventre. Je pense à Philippe et de savoir que je suis sa petite pute me déchaine. Soudain il se cambre, ferme les yeux et dans un rugissement il déverse sa semence dans ma gorge violée. Ahmadou reprend vite des forces. Cela me fait soudain peur. Je pousse un cri quand je sens sa queue dans ma chatte toute ruisselante de sécrétions.

Deux ou trois allers et retours et Ahmadou se vide dans mon ventre. Marie interpelle les hommes: Ma bouche étant fourrée par les queues qui l'envahissent, je ne dis rien et les hommes prennent donc ça pour un oui. Olivier me plaque contre lui et ses mains m'écarte les fesses afin que d'autres puissent venir, je sens une autre queue me pénétrer d'un coup sec et je m'étonne d'en éprouver autant de plaisir, ces deux chibres vont et viennent et me fouillent profondément. Ce pervers invite un troisième lascar à entrer.

Je ne sais pas comment ils s'y sont pris mais ils sont parvenus à trouver la position adéquate et une troisième queue s'est infiltrée dans mon trou. La douleur que j'ai ressentie lors de cette troisième pénétration s'est vite transformée en jouissance, ma bouche s'acharne à sucer tout ce qui passe et le sperme commence à fuser.

J'avale tout avec gourmandise, certains se sont vidés sur mon visage et je sens le foutre dégouliner de partout. Mes trois étalons ne tardent pas à me remplir le ventre de leur liquide chaud, ils se retirent et une grosse giclée de sperme me coule le long des fesses. J'imagine l'état de mon trou béant! D'autres ne tardent pas à le remplir de nouveau, Ahmadou me défonce à nouveau la chatte, nous sommes debout et être prise en sandwich de cette manière me plait beaucoup.

Ahmadou me soulève afin de faciliter la pénétration des autres. De nouveau je suis un bac à foutre et j'aime ça. Après m'avoir pilonnée plusieurs minutes et provoqué chez moi des orgasmes dévastateurs, mon black me lâche une dose de liqueur phénoménale dans le vagin. Il reste en moi en attendant que ma double sodomie se termine ce qui ne tarde pas.

Ils me libèrent de leur étreinte et me demande de recueillir le foutre qui s'écoule de mes trous et de l'avaler. Je m'accroupis et mes mains récoltent la sève qui s'échappe de mes orifices, je porte mes mains bien remplies à ma bouche et je lèche celles-ci très lentement afin de profiter de la moindre molécule de foutre, tous ces hommes me regardent faire, certains se vident sur mes seins, d'autres m'envoient leur jet dans la bouche.

J'en ai tellement que j'ai du mal à avaler mais j'adore être bien remplie et l'odeur du sperme me rend folle. Je décide de me mettre à 4 pattes et de nettoyer toutes ces épées avec mon fourreau bien chaud, ceux qui le désirent me pénètrent de plus belle pendant que ma bouche fait son travail.

Les hommes font alors cercle autour de moi et se masturbent. Jean, Philippe et Rachid ont rejoint les invités. Je me caresse de plus belle et des jets de sperme commencent à pleuvoir sur mon corps, mon visage, mes seins, mon sexe. Je suis trempée, je viens de recevoir une douche de sperme.

Dégoulinante de sperme, je sais que je vais encore être prise à la chaine. Les autres hommes attendent leur tour. Les sévices de Marie Le gang bang durait depuis des heures et mes amants comme moi nous étions épuisés.

Je suis certain, cocu, que ça va te faire bander quand ta pute va se faire corriger. Ce fut Rachid qui commença, encouragé par Marie à frapper fort. Un coup se perdit sur mes seins, un visa mon sexe et une douleur fulgurante me traversa ; le fouet avait touché mon clitoris et malgré moi, je hurlais.

Puis ce fut au tour de Jean. S'armant d'un martinet à sept lanières en cuir, il commence à corriger mes fesses, appuyant à peine pour les premiers coups. Progressivement les coups deviennent plus douloureux.

Retire-la je t'en supplie. Non arrête, tu me fais trop mal. Mes fesses deviennent vite rouges, laissant du sang perler parfois des zébrures. Je laisse éclater des sanglots. De temps en temps, le fouet vient s'enrouler dans ma raie culière, la mèche cinglante venant meurtrir le vagin trop exposé.

Je me retiens, des larmes coulant seulement à grosses gouttes sur mon visage. Soudain, je sens que mon vagin laisse s'écouler une mouille abondante et une volupté intense s'empare de moi. Elle aime ça, elle prend son pied! Vas-y, ne te gêne pas. Rachid, qui a dégainé une imposante verge de son pantalon, tout en se branlant, regarde avec des yeux exorbités le spectacle.

À ce moment, Jean me présente sa verge à sucer, je la prends instinctivement, la pompant avec beaucoup d'ardeur. Je te le prendrai comme je prendrai ton mari. Et toi tu vas souffrir. Je sais que désormais je serai encore prise par tous mes orifices de nombreuses fois, mais qu'importe, je vais jouir, jouir, jouir.

Il n'y a plus que cela qui compte désormais dans ma vie. Mais je suis convaincue que cette mégère ne parviendra pas à me prendre mon mari. Elle en profite pour labourer au sang mes épaules avec ses ongles. Puis, elle appliqua sur mes plaies des crèmes adoucissantes et cicatrisantes. Elle passe ensuite entre mes cuisses une éponge et un linge pour nettoyer ma vulve imbibée de foutre et de mouille.

Cette Marie me fait peur, elle te hait. Je veux seulement que tu sois toujours à tes côtés. Que tu ne manques rien de mon plaisir, car je sais que tu adores ça. Et que je puisse toujours compter sur ton amour. Je me suis endormie entre Rachid et Philippe. Gris clair Gris Blanc. Les auteurs apprécient les commentaires de leurs lecteurs. Olga T Sarah, c'est comme ça que je l'ai vécu.

J'ai vraiment pris mon pied, mais en même temps il y avait de ma part la volonté de me punir de mes "fautes". Un récit à la fois terrible et excitant! Olga T Manon, oui nous l'avions mesuré, mais j'étais alors sous l'emprise de Rachid Oui c'était mon premier gang bang.

Olga T Merci beaucoup pour votre commentaire, mais nous ne faisons pas de rencontres à partir de ce site. C'est pour nous une règle de prudence élémentaire. J'ai vraiment adoré votre histoire.

Je veux bien plus connaître votre couple. On pourrait passer en messagerie privée? C'était ton 1er gang bang? Tu n'avais pas mesuré la dangerosité de Marie C? Olga T Pour mes lecteurs Premium, je viens d'ajouter cinq photos pour illustrer ce récit: Les hommes avaient voulu que je remette des dessous sexy, "pour faire encore davantage pute" L'un d'entre eux me prend en levrette, alors que je suce et branle à tour de rôle les autres. Mon 1er "étalon black" Jamais je n'avais été autant remplie. Je l'implorais de me baiser encore et encore.

Je découvrais les pratiques SM hard. A sa grande fureur, je prenais mon pied. Olga T merci Olivier, je crois que c'est une des raisons pour lesquelles Marie me haïssait tant: Olga T Oui, Clarisse, Ahmadou était le premier.

J'adore ça, au point que ous sommes allés spécialement passés deux semaines de vacances au Sénégal. Tes petits seins sont fermes et hyper-sensibles. Quand on te les caresse, quand on suce tes tétons, tu deviens folle de désir on peut té faire tout ce qu'on veut.

Menu de navigation